Numéro 1

À propos du journal

Dans le but lutter contre la désinformation et de mettre en lumière les vérifications collaboratives effectuées sur la plateforme CaptainFact… l’association initie l’édition d’un Journal du fact-checking collaboratif : une synthèse des fact-checking (fakes, erreurs, ou précisions) les plus importants d’après les votes des inscrits sur la plateforme.

Ce journal permet de se tenir informé des sujets controversés, de gagner en vigilance par rapport à l’actualité et de mettre en lumière le travail collectif effectué par les utilisateurs sur CaptainFact. Cette initiative n’a pas la prétention de présenter la stricte vérité… le contenu présente des faits, des sources et incite à s’exercer par soi-même à leur vérification et à se confronter aux différents points de vue synthétiques exprimés par les utilisateurs de CaptainFact.

En savoir plus sur cette initiative

Résultats du sondage

Dans le numéro 0 du journal, les lecteurs ont été invités à donner leur avis à travers ce sondage, afin que l’équipe CaptainFact améliore au mieux les prochains contenus en fonction de vos attentes. Vous pouvez toujours y répondre.

Ouvrir les résultats

Ouvrir les réponses aux questions (FAQ)

Les lecteurs de notre première édition du Journal du fact-checking collaboratif nous ont donné leurs avis et ont soumis des suggestions d’améliorations, de changements. Nous en avons pris compte et les en remercions. Cette FAQ répond aux questions fréquentes au sujet de cette initiative, afin d’en améliorer la compréhension.
Vous pouvez continuer de donner des avis ou de poser des questions via ce formulaire.

Qui produit le journal ?

Le journal est produit par des membres volontaires de la communauté. Son contenu, sa présentation… sont discutées lors des sessions vocales sur Discord ouvertes à la communauté le mardi soir à 21h. Voir l’agenda.

Y a-t-il une ligne éditoriale ?

Nous n’avons pas défini de ligne éditoriale et présentons sans commentaires la vérification des citations qui ont reçues une certaine attention (voir question suivante).

Sur la base des retours de la première édition nous avons décidé de limiter chaque édition à 2 ou 3 thèmes, en détaillant maximum 15 citations.

Comment sont choisies les citations ?

Les citations sont choisies selon quelques critères objectifs, ainsi qu’un filtre additionnel plus subjectif.

Critères objectifs  :

  1. la vidéo correspondante doit être sur la plateforme depuis plus d’un mois (afin d’éviter les réactions à chaud) ;
  2. la vidéo a été l’une des plus visitées ces derniers mois d’après l’analyse du trafic du site (afin d’augmenter les chances d’une pluralité des participations et des points de vue) ;
  3. La citation a été réfutée et/ou approuvée avec des commentaires ayant reçu au moins 4 votes positifs.
  4. Le sujet doit être intéressant : pas la vérification du CV d’une personne, la production d’un livre ou d’une vidéo…
  5. La citation n’est pas limitée à une opinion de l’intervenant

Critères subjectifs  :

  1. Le sujet est toujours d’intérêt
  2. La citation est dans dans un des thèmes sélectionnés pour cette édition
  3. La vidéo correspondante est souvent vue sur la plateforme
  4. L’intervenant n’est pas trop cité dans cette édition du journal (par respect et par politesse, afin d’éviter une impression d’acharnement sur un individu).

Pourquoi y a-t-il beaucoup de « réfutations » dans le journal ?

Globalement sur CaptainFact nous avons plus de réfutations que de vérifications. Ce fait est donc visible dans le journal.

Cela peut provenir du plus grand enclin des contributeurs à réfuter des citations qu’ils pensent erronées que fournir les sources à propos d’éléments qu’ils pensent justes.

Quelle est la périodicité du journal ?

Nous essaierons d’avoir une édition mensuelle. Comme les autres projets de CaptainFact la production du journal est basée sur la disponibilité de volontaires de l’association. Si vous êtes intéressé pour y participer, vous serez les bienvenus.

Pourquoi ne pas faire de synthèse des vérifications, approbations / réfutations ?

L’objet de CaptainFact est le fact-checking collaboratif, sans intervention d’une autorité. Tout exercice de synthèse incomberait un risque de biais et de déformation des vérifications effectuées par la communauté… risque que CaptainFact ne doit pas prendre.

La plateforme présente donc les contributions ajoutées à propos d’une citation. Le système de vote permet aux participants de donner leur approbation aux sources fournies et ainsi de faire apparaître ces contributions dans le journal.

CaptainFact vérifie-t-il la qualité des vérifications ?

Comme expliqué plus haut, le propos de CaptainFact n’est pas de demander à une groupe « d’experts » de se prononcer sur la validité (ou non) des approbations ou réfutations collaboratives.

Chaque personne peut elle-même vérifier les sources et en induire un vote pour ou contre cette source. Nous pensons que la communauté d’utilisateurs doit avoir ce rôle et non pas une personne ou un groupe à qui la communauté délèguerait cette tâche.

Comment accéder à la vérification sur la plateforme ?

Un lien à gauche de l’image vous dirige vers la citation correspondant à la vérification partagée dans le journal, vous permettant de visualiser toutes les approbations ou réfutations.

Pourquoi une telle mise en page ?

Le journal est édité pour être facile à lire sur un ordinateur ou un téléphone portable. Pour ce faire, les éléments graphiques sont présentés pour ne pas le rendre complexe quel que soit le type d’affichage.

Pourquoi ne pas afficher le nombre de votes sur les vérifications comme sur la plateforme ?

Le nombre de votes positifs sur les sources confirmant ou réfutant une citation sur la plateforme sert à hiérarchiser l’affichage des contributions. Pour autant, ce nombre n’est ni vecteur de sens ni représentatif de la qualité de la vérification. Dans le journal, cette valeur risque seulement de perturber la lecture et la compréhension de la démarche. Aussi techniquement, cette valeur peut difficilement être mise à jour en temps réel et risque de devenir rapidement incorrecte.

Sélection de 3 vidéos d’entrainement au fact-checking

Youtubeur de ce mois : DEFAKATOR
Venez sur Discord pour partager d’autres tuto.

Les 3 vidéos en cours de vérification les plus visitées du mois

Économie et politique

fin d’une récession

Vincent Verzat dans « 
Effondrement : On s’est Planté ? Avec Pablo Servigne »

LIEN

« la dernière fois qu’on est sorti d’une récession, c’était par une guerre mondiale »

Réfutation

 

Benoit @B3n01t – il y a 4 mois

La 2e guerre mondiale a bien mis fin à la grande dépression aux Etats Unis d’Amérique, mais comme l’indique cette source il y a eu plusieurs autres récessions depuis, comme celle de la crise du pétrole, mais la grande dépression a été la plus importante de l’histoire des Etats Unis depuis 1873.

2

Alexandre @AlexB78 – il y a 4 mois

Déclaration assez floue, qui dépend de la façon dont on entend la récession (ralentissement de la croissance ou baisse du PIB?), ainsi que de la zone économique concernée. Néanmoins, il est admis que l’économie mondiale a subi plusieurs épisodes de récession au 20e et 21 siècle… Et que la 3ème Guerre Mondiale n’a pas eu lieu.

impact Amazon

Vincent Verzat dans « * Black Friday : l’Heure de la Bataille a Sonné | Amazon VS Commerçants* »
LIEN

« Aux États Unis, depuis qu’Amazon s’est implanté, une étude estime que pour 1 emploi créé chez Amazon, c’est 4,5 emplois qui on été détruit dans le commerce traditionnel »

Réfutation

5

@Yannf – il y a 6 mois

C’est pas tout à fait exact, la phrase original est « For one job created in e-commerce, four and half jobs lost in traditional discretionary retail », alors certes Amazon est un géant du e-commerce mais il n’empêche que la phrase originale parle du e-commerce en général et pas seulement d’amazon

financement de la CIA

Gilles Lartigot dans « Sylvain LAFOREST « Affaire JFK : Complot & Assassinat » »
LIEN

« Les opérations qu’a mené Trump là récemment, ils ont pris je crois plus de 200 tonnes de cocaïne. C’est pour couper en fait les financements de la CIA ? »

Réfutation

2

@reknub3ds – il y a 9 mois

L’une des plus grosses saisies de l’histoire des États-Unis. Les autorités fédérales américaines ont annoncé mardi avoir mis la main sur environ 16 tonnes de cocaïne à bord d’un cargo dans le port de Philadelphie. […] Le navire était en partance pour l’Europe, après avoir fait auparavant escale au Chili, au Panama et aux Bahamas. […] Cette opération intervient sur fond de saisies record de stupéfiants dans le nord-est des États-Unis ces derniers mois, à Philadelphie, à New York et dans le New Jersey.

nombre d’immigrés dans 30 ans

Le professeur Stephen Smith […] a montré que d’ici 30 à 40 ans, […] on aurait des dizaines de millions d’immigrés qui viendraient en France
LIEN

« Le professeur Stephen Smith […] a montré que d’ici 30 à 40 ans, […] on aurait des dizaines de millions d’immigrés qui viendraient en France »

Réfutation

Scott Fontaine @Eyod5 – il y a plus de 2 ans

Selon Héran : « 1/ comparée aux autres régions, l’Afrique subsaharienne émigre peu, en raison même de sa pauvreté ; 2/ lorsqu’elle émigre, c’est à 70% dans un autre pays subsaharien ; 3/ si l’on intègre les projections démographiques de l’ONU, les migrants sub-sahariens occuperont une place grandissante dans les sociétés du Nord mais resteront très minoritaires : environ 4% de la population vers 2050 – très loin des 25% annoncés par certains. »
 

Confirmation

 

@monrus – il y a plus de 2 ans

« Les démographes de l’ONU ont […] scénarisé plusieurs hypothèses d’avenir dans un rapport publié en 2000 […] Pour stabiliser sa population active, elle devrait accueillir 1,6 million d’étrangers par an, […]Enfin, si elle cherchait à maintenir au même niveau la proportion des actifs et des dépendants, […], elle devrait accueillir chaque année 13 millions de nouveaux venus ; en 2050, les trois quarts de sa population seraient alors des Africains ou des enfants d’Africains[…]

financement de la BCE et des états

Marc Luyckx Ghisi dans « Changement de Civilisation ? Marc Luyckx Ghisi [EN DIRECT] »
LIEN

« L’article 123 du TFUE, qui est le pire qu’on ait écrit, interdit à la BCE de prêter aux pays et l’oblige à emprunter aux banques privées »

Confirmation

La société, les médias

violence contre la police

Ludovic Torbey dans «Une loi pour cacher les violences policières ? »
LIEN

« Claire Hédon [défenseuse des droits] affirme notamment que les termes employés dans cette disposition, particulièrement « dans le but de porter atteinte à son intégrité psychique ou physique » sont bien trop imprécis pour en limiter les contours »

Confirmation

4

origine de Black Lives Matter

Jonathan Eyele Mbo dans « Ce que l’on ne vous dit pas sur Black Lives Matter ! Terribles révélations ! » »
LIEN

« Le mouvement « Black Lives Matter » est né en 2013 après l’acquittement de George Zimmerman le coordinateur d’une surveillance de voisinage blanc. »

Confirmation

 
3

@reknub3ds – il y a 12 mois

L’article de « Le Monde avec AFP » publié le 14/07/2013 explique en effet que : « George Zimmerman a été acquitté samedi 13 juillet (2013) au soir du meurtre de Travyon Martin, un jeune Noir tué en 2012 en Floride ».

Science, technologie, espace

biométrie portable

Louis Fouché dans «Dr Louis Fouché : « C’est du jamais vu dans l’histoire de la médecine » »
LIEN

« vous avez dans votre poche un smartphone qui est capable de […] connaître votre température »

Réfutation

 

Confirmation

1

@Thycus – il y a 4 mois

Et oui un téléphone portable est (capable) de connaître votre température s’il est connecté avec votre Smartwatch.👍La Smartwatch LEMFO T1 dont il s’agit dispose de cette fonctionnalité thermomètre en plus de proposer du classique niveau montre connectée. elle permet de suivre sa température peau et corps sur 24H00 le tout accessible en direct ou via l’application mobile Android/IOS

5

Damien Le Boulaire @leboulda – il y a 4 mois

Je suis d’accord avec vous, les smartwatch permettent de mesurer la température. En revanche, le propos de l’intervenant est de dire que l’on peut connaitre la température de n’importe qui via son smartphone, et non via sa montre. A noter que l’utilisation de smartwatch est encore « marginale » en France puisque seul 5% des personnes possédant un smartphone en possèdent une. On pourra toujours trouver un contre exemple, mais il ne faut pas pretter à l’intervenant des propos qui ne sont pas les siens.

financement NASA

Voix off dans « Et si nous n’étions pas allés sur la LUNE ? / #06″
LIEN

« les fonds alloués à la NASA vont passer de 400 millions de dollars en 1965, à 5,9 milliards de dollars en 1966 »

Réfutation

 

Einstein

Foster Gamble dans « * (Français) THRIVE : Mais Que Faut-il Donc Pour Prospérer?* »
LIEN

« il s’avère qu’en 1921, Albert Einstein a reçu le prix Nobel pour avoir découvert que lorsque de l’énergie est libérée dans l’univers, de la plénitude en émerge »

Réfutation

 
 
5

Mathieu Cerf @Nevjoia – il y a 7 mois

Albert Einstein a reçu sont prix Nobel en 1921 pour « ses services à la physique théorique, et spécialement pour sa découverte de la loi de l’effet photoélectrique ». L’effet photoélectrique ne correspond pas à une émission de « plénitude », et parler de « libération d’énergie dans l’univers » est beaucoup trop vague. Il s’agit de l’arrachement d’un électron par un photon.

avions à propulsion nucléaire

Jean-Pierre Petit dans « Modèle Janus et Armes russes [EN DIRECT]
LIEN

« Vous cherchez le projet PLUTO […] PLUTO c’ est un SLAM (Supersonic Low Altitude Missile) […] en 1955 les Américains se sont dit :  » On va faire des avions à propulsion nucléaire » »

Confirmation

Donner son avis sur cette première édition